• Les quatre cercles du bonheur maasaï sont : Rechercher le bon ordre intérieur. Cultiver la joie. Percevoir les difficultés comme un don. Trouver son centre.
  • L’Amour est la source de tout. L’homme doit le cultiver en lui-même. L’obstacle principal qui nous empêche de le ressentir et de le vivre est la peur d’aller vers l’autre en étant soi-même.
  • Le travail de tout homme et de toute femme consiste non pas à valoriser le « bon » côté comme nous serions tentés de le faire, mais à apprendre à équilibrer les deux en soi. Si nous refusons d’admettre notre part d’ombre, nous projetons sur les autres, nous jugeons, nous critiquons.
  • L’équilibre intérieur en soi agit ensuite naturellement sur l’extérieur, y compris sur l’équilibre écologique.
  • Les Maasaï encadrent toujours une mauvaise nouvelle par deux bonnes, pour rester sur une vibration positive.
  • La joie est au coeur de la spiritualité maasaï.C’est une énergie qu’il faut écouter pour trouver naturellement ce qui nous convient.
  • Toute souffrance, toute épreuve de la vie, est naturellement considérée comme un don, une opportunité. Pour se transformer et parce qu’elle fait partie de l’équilibre.
  • Le Maasaï est un guerrier pacifique, spirituel, parfaitement centré et équilibré face aux épreuves.

Laissez vous imprégner de ces quelques idées et faire leur chemin à travers vous.

Au plaisir.